Au Niger, en libérant le fils du président déchu Mohamed Bazoum, la junte espère desserrer l’étau des sanctions



Les autorités militaires, au bord de l’asphyxie économique, ont fini par lâcher du lest après cinq mois de bras de fer avec la Cedeao.

Source : https://www.lemonde.fr/afrique/article/2024/01/09/...

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Politique


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 300
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance