Au Niger, le coup d’Etat a figé le projet pétrolier, avant que le business ne reprenne ses droits



Le putsch du 26 juillet renversant le président Mohamed Bazoum a frappé le pays juste avant la mise en service de son oléoduc. Mais après une certaine paralysie, l’exportation de l’or noir devrait bien finalement commencer, illustrant la résistance du secteur aux soubresauts politiques et sécuritaires en Afrique.

Source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2024/01/11...

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Politique


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 300
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance