Comores : la diaspora installée en France dénonce son exclusion du scrutin présidentiel



La Constitution garantit théoriquement à la communauté comorienne de l’étranger, estimée à 300 000 personnes dans l’Hexagone, de pouvoir élire son président. Le chef de l’Etat, Azali Assoumani, briguera dimanche un troisième mandat.

Source : https://www.lemonde.fr/afrique/article/2024/01/10/...

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Politique


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 300
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance