Composante 4/ La coordination et gestion du Projet


1. Le dispositif de coordination, gestion du Projet
Le dispositif de coordination, de gestion et de suivi valuation a t mis en place ds le dmarrage du Projet. Il comprend une Cellule nationale de coordination (CNC) et 8 Bureaux rgionaux de coordination (BRC) auxquels sajoutent les agences dexcution qui sontles suivante

 

 

Le Projet a eu dvelopper un vaste rseau de partenariat avec les acteurs institutionnels partenaires (CR, Services techniques, Agence rgionale de Dveloppement, etc.) avec lesquels ont t signs des protocoles et convention daccord. Plusieurs instruments de mise en uvre du Projet au niveau local ont t labors et des formations dispenses. Parmi ces instruments, on peut citer:

 

Un Manuel des procdures oprationnelles des CR;

 

Un Manuel de passation des marchs communautaires;

 

Un Manuel des procdures financires des CR;

 

Des guides simplifis et traduits en 6 langues nationales (Wolof, Pulaar, Serer, Diola, Sonink, Mandingue) et couvrant les procdures oprationnelles, la planification locale, la passation des marchs communautaires, la gestion financire des CR et le suivi valuation communautaire.

 

Un Manuel des normes types des infrastructures communautaires;

 

Un Manuel spcifique pour les sous projets eau et assainissement;

 

Un Manuel spcifique pour le dsenclavement.

 

 

Le systme de gestion financire, administrative et comptable mis en place par le PNIR a permis un bon suivi des activits et les rapports priodiques ont t rgulirement dits. Des outils et formations spcifiques ont t faits pour le compte des CR.

 

 

Lindicateur de passage de phase savoir Au moins 70 % des CR cibles ont fait lobjet dun audit concluant sans rserve est actuellement en cours dvaluation par les cabinets privs recruts.

 

 

2. Le dispositif de systme de suivi valuation

 

 

Le suivi d'excution porte sur l'tat d'avancement et de ralisation des diffrentes composantes et activits du PNIR. Il est troitement coll sur les lments de la planification (programmes de travail). Le but tant de permettre la Cellule Nationale de Coordination et aux autres instances dcisionnelles (DCL, DGR, BRC, CR, Communauts de base) d'tre en mesure de connatre, pour une activit donne, si elle a t ralise comme prvue ( quelle priode, par qui) et combien elle a cot.

 

 

Les donnes du suivi dexcution permettent destimeret dapprcier: le taux de ralisation physique, le taux de dcaissement, le taux de ralisation financire; les facteurs explicatifs des carts constats entre les prvisions et les rsultats (gestion des problmes rencontrs et recherche de solutions).

 

 

Par ailleurs, un projet de recherche pour ltude dimpact a t dvelopp par les spcialistes de lUniversit Gaston Berger et du CERDI/ Clermont Ferrand (France) et couvre 38 CR, 75 villages en environ 800 mnages. Le contenu et les rsultats obtenus sont consigns dans lune des plaquettes.

 

 

Linformation rgulire, qui est fournie par le dispositif de S&E permet aux responsables du projet dapprcier la progression vers latteinte des indicateurs de performance et de dclenchement de phase. La situation de rfrence est fournie par les diffrents plans doprations avec les prvisions en terme de quantit, de cots, par les Diagnostics Participatifs (DP) effectus dans le cadre de llaboration des PLD et par les enqutes menes par la Direction de la Prvision et des Statistiques et lquipe suivi dimpact.

 

 

Le dispositif mis en place comprend des instruments (manuels, guides, etc.) et des procdures qui permettent dapprcier le niveau de performance agrg par:

 

niveau administratif (CR, Rgion ou National),

 

composante / sous composantes / Activits

 

agences dexcution (CR, Oprateur, BRC, DCL, DGR et CNC)

 

 

Parmi les instruments qui ont t dvelopps, on peut noter: les manuels de collecte, le traitement et la diffusion de linformation et les manuels dexploitation de la base de donnes. Un guide spcifique pour le suivi-valuation communautaire participatif (SECOP) t conu et diffus au niveau local (Communauts rurales, communauts de base).

 

 

Les principaux acteurs du systme sont constitus par les acteurs locaux dune part et les acteurs internes du programme (CNSE, CSE, Enquteurs, etc.), responsables de la collecte des donnes et de la gestion et ladministration du systme.

 

 

Un projet damlioration de la Base de donnes SISE est en cours avec son basculement sous lenvironnement ORACLE et lintgration du Systme dInformation Gographique (SIG). Ceci permettra de prendre en compte les nouveaux besoins de prise en charge de linformation avec une meilleure scurit. Le choix technique sur larchitecture WEB permet un accs distance et une plus grande ouverture travers le site WEB quil permettra dalimenter. Lun des avantages dun tel dispositif cest quil facilite linterconnexion avec dautres systmes, avec comme simple prcaution la dfinition de plages de convergence. Il permet: la prise en compte de nouveaux besoins en informations attributaires et de Suivi dImpact, lamlioration des fonctionnalits actuelles du SISE, la conception et Intgration dun Systme dinformation Gographique, louverture et une accessibilit sur Internet, la conception et lintgration dun systme dcisionnel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Projets et Programmes


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance