Entre l’entreprise émiratie Blue Carbon et le Liberia, un intermédiaire sulfureux



Condamné en Italie pour « banqueroute frauduleuse », l’homme d’affaires Samuele Landi est soupçonné d’avoir facilité un protocole d’accord avec Monrovia prévoyant la cession pour trente ans d’un million d’hectares de forêts convertibles en crédits-carbone. Un contrat décrié par les ONG.

Source : https://www.lemonde.fr/afrique/article/2023/11/29/...

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Politique


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 300
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance